• Guy FEREZ, Maire d'Auxerre

Guy FEREZ
Maire d'Auxerre

Je suis très fier et très heureux d'accueillir à Auxerre l'exposition Chroniques Nomades, et ce à plus d'un titre.
Tout d'abord par la qualité des œuvres et des artistes, de renommée internationale, reconnus comme tels. Citons Marc Riboud, qui nous a quitté très récemment, mais aussi Eric Pillot ou encore Nicolas Henri. Ce sont tous des artistes de grande qualité dont l'immense talent est unanimement reconnu.
Ensuite par la résonnance avec l'actualité. A l'heure ou les états et les peuples se renferment sur eux-mêmes, que les frontières et les esprits se cloisonnent, bien à l'abri derrière de fausses certitudes, cette exposition nous ouvre, au contraire, les portes de la connaissance de l'autre, de son univers.
Cette représentation de l'Autre, dans ce qu'il a de familier mais aussi de singulier, suscite le questionnement, les interrogations et nous renvoie à notre capacité à accepter les différences.
Enfin, avec le directeur artistique de l'exposition, Claude Geiss. Passionné de photographie, il a participé à la mise en œuvre de la première mission photographique du Ministère de la culture, sous Jack Lang. Il a créé le festival Chroniques Nomades à Honfleur, puis à Reims et il participe à des jurys dans des festivals dédiés à la photographie ; est en relation avec les photographes connus, ou en passe de l'être.
Je ne peux que vous inviter à parcourir ces "ailleurs", sources de poésie et de réflexion, de dialogue entre l'identité et l'altérité. L'actualité nous rappelle chaque jour la nécessité de nous plonger dans ces Chroniques nomades.