• Guy FEREZ, Maire d'Auxerre

Guy FEREZ
Maire d'Auxerre

Le premier festival des Chroniques Nomades en 2016 a marqué l’esprit des auxerrois. La qualité du voyage photographique alors proposé nous laissait espérer une deuxième édition passionnante. Et ce sera le cas cette année avec une sélection qui nous invite à partir une fois de plus à la rencontre du monde, à l’autre bout de la planète ou plus près de chez nous. Ici pas de photos à sensation, c’est la quête du sens que l’on donne aux choses et à l’humain qui guide les invités du deuxième festival d’Auxerre.

C’est grâce au regard expérimenté ou neuf des artistes présentés que nous pourrons découvrir l’Extrême-Orient et l’Afrique, deux destinations qui fascinent par leur beauté, leur force et leur fragilité. Et c’est grâce à leurs talents que « les voyages imaginaires » se formeront devant nous, autant de moments qui permettront de nous évader un instant.

Enfin, je ne peux que me réjouir d’accueillir Sabine Weiss, photographe au talent immense, dont la sensibilité nous touchera forcément avec des images ramenées de Bulgarie, encore jamais montrées en France.

Le festival s’annonce foisonnant, beau, ouvert sur le monde d’aujourd’hui, dans le bel écrin qu’est l’Abbaye Saint-Germain.

Je remercie Claude Geiss, directeur artistique du festival, pour cette magnifique proposition et je vous invite à découvrir, tel des nomades des temps modernes, les œuvres de ces dix photographes, et à vous laisser emporter par les paysages et les visages, réels ou imaginaires, de ce beau voyage.